Librairie

Élégies, Marie, et Romances

1819107 x 179 mm

ÉDITION ORIGINALE RARE
Pleine reliure de l’époque

1 300 

1 en stock

Description

RARE ÉDITION ORIGINALE du premier ouvrage de Marceline Desbordes-Valmore.
Frontispice par Dupréel et de 3 figures sur acier, dont l'une gravée par Johannot d'après Desenne et une autre par Lecerf d'après Chassela.

Marceline Desbordes-Valmore débute au théâtre lyrique puis à la comédie, notamment à Paris au théâtre de l'Odéon et à la Monnaie de Bruxelles. Mais le "théâtre c'est le pire des métiers quand on n'y brille pas ; et encore quels dégoûts flétrissent la vraie gloire qu'il présente" (lettre à son frère 1817). Elle aimerait se consacrer à la poésie et grâce à l'aide du docteur Alibert - médecin de Louis XVIII et Charles X qui avait mis sa protégée en relations avec le libraire Louis - publie ses premières Élégies. Enregistrées à la Bibliographie de la France du 26 décembre 1818, elles font de Marceline Desbordes-Valmore une pionnière de la poésie romantique.
L'année suivante  paraissent les Poésies de Mme Desbordes-Valmore mais le caractère novateur de ces recueils sera progressivement oublié au profit des Méditations poétiques de Lamartine, également publiées en 1820.

Le Mercure Belge se fend  d'un important article sur l'ouvrage - la poétesse réside alors à Bruxelles  :

Des écrivains , trop justement célèbres pour qu'on pût attribuer leur système à une jalouse et craintive rivalité, ont voulu exclure les femmes du temple des Muses , oubliant que les Muses elles - mêmes appartiennent à ce sexe qu'ils condamnaient avec tant de rigueur à ne jamais connaître ni les plaisirs , ni la gloire que donne la poësie.

Le succès de ce recueil incite les Valmore à rentrer à Paris. Après un dernier contrat au théâtre de Lyon en 1821, Marceline quitte les planches à l'âge 37 ans. 

Élégante de reliure de l'époque en veau décoré. 

Carteret, 205 : "Ouvrage d’une grande rareté"

Paris,François Louis,1819.In-12° , Relié,107 x 179 mm,72 pp. - [4] pl. - 92 pp. - 52 pp..

Reliure de l’époque en veau vert bronze, dos à nerfs orné de filets, roulettes et fleurons dorés et à froid, titre doré, encadrement d’un filet doré et de deux roulettes à froid sur les plats, roulette dorée sur les coupes, roulette intérieure dorée, tranches dorées. Trace d’une habile restauration au titre, petit accroc en tête du mors inférieur.

Bio

Marceline Desbordes-Valmore

Marceline Desbordes-Valmore, née à Douai le 20 juin 1786 et morte à Paris le 23 juillet 1859.

Voir Les Œuvres