Artistes

Artistes

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z #

Valério Adami

(né à Bologne le 17 mars 1935)

Daniel Jacques Allonsius

Peintre, dessinateur, sculpteur et designer, Daniel Jacques Allonsius (1923 – 1995), fut élève à l’ École des Beaux-Arts de Paris de 1940 à 1943 , puis à l’École des Arts Appliqués in Fort-de-France de 1950 à 1951.

 

Genevière Asse

Geneviève Asse, de son vrai nom Geneviève Bodin, née à Vannes le 24 janvier 1923, intègre en 1940 l’École nationale des arts décoratifs et expose au Salon des moins de trente ans et au Salon d’automne.

Après la guerre, où elle s’engage dans les FFI, elle fait partie du Groupe de L’Echelle et rencontre Samuel Beckett, André Lanskoy, Serge Poliakoff, Serge Charchoune, Nicolas de Staël, Bram et Geer van Velde.
Geneviève Asse partage aujourd’hui son travail entre Paris et L’île aux Moines, et est considérée comme l’une des artistes majeurs de l’abstraction en France. Elle a récemment exposé son son œuvre gravé à la Bibliothèque nationale de France (2002) et ses « Peintures » au Centre Pompidou (2013).

« Derrière l’horizon, l’aube, les gris ombrés, bleus noirs d’outremer transparent, des blancs qui disparaissent dans le grain de la toile, rien d’extérieur en dehors du temps. » (Notes de travail, 1974)

Francis Bacon

(né le 28 octobre 1909 à Dublin et mort le 28 avril 1992 à Madrid)

Hans Bellmer

(né le 13 mars 1902 à Kattowitz, Silésie allemande et mort le 23 février 1975 à Paris)

Peintre, photographe, graveur, dessinateur et sculpteur franco-allemand.

Jorge Camacho

(né le 5 janvier 1934 à La Havane, et mort le 30 mars 2011 à Paris)

Enrique Careaga

(Asunción, 30 août 1944 − ibídem, 9 mai 2014 )​

Robert Carmet

Né à Paris le 12 janvier 1923, mort à Soulac-sur-Mer le 14 février 2001.

Photographe du Service d’information de la France combattante, et aviateur des Forces aériennes françaises libres (FAFL) de 1942 à 1944 à Brazzaville, Robert Carmet se trouve aux côtés de Germaine Krüll, Jean Costa et Ellebé (Robert Lefebre). Après la fin du conflit, il devient chef de la section photo au service de presse et d’information du gouvernement général de l’Afrique équatoriale française, jusque dans les années 1955.

Frédéric-Auguste Cazals

(1865-1941)

Dessinateur, écrivain et illustrateur.

Geneviève Claisse

(née  à Quiévy – Nord et morte le 30 avril 2018 à Dreux -Eure-et-Loire)

Elève d’Auguste Herbin (1882-1960), dont elle établira avec soin son catalogue raisonné, elle devient dès 1958 membre du mouvement Abstraction-Création adoptant pour toujours un langage géométrique.

Connue internationalement et ses oeuvres sont présentes dans tous les grands musées et une rétrospective lui est consacrée en France  au musée Matisse du Cateau-Cambrésis en 2005.

Jean Coulon

Artiste lyonnais, Jean Coulon participa à l’ouvrage La Vie lyonnaise : Autrefois, Aujourd’hui (1898) avec 650 illustrations en couleurs et enlumina quelques livres précieux à la demande de bibliophiles.

Maxime Defert

(né à Avalon, France le 11 mai 1944)

Maurice Denis

(né le 25 novembre 1870 à Granville dans la Manche, mort  le 13 novembre 1943 à Paris)

Artiste peintre nabi, décorateur, graveur, théoricien et historien de l’art.

Maryse Eloy

(née à Mont-Saint-Aignan, France, le 16 novembre 1930.)

Jean-Louis Forain

( né à Reims le 23 octobre 1852 et mort à Paris le 11 juillet 1931)

Paul Gauguin

(né le 7 juin 1848 à Paris et mort, le 8 mai 1903 , à Atuona, Hiva Oa, aux îles Marquises)

Natalia Sergueevna Gontcharova

(3 juillet 1881 – 17 octobre 1962)

Artiste d’avant-garde, peintre, illustratrice, membre à la fois du premier groupe d’art indépendant, Jack of Diamond, et du mouvement Der Blaue Reiter. Elle s’installa à Paris en 1921 où elle résida jusqu’à sa mort.

Georges Gorvel

(Paris : 19 octobre 1866 – 18 janvier 1938)

Peintre, sculpteur, dessinateur et graveur, Georges Gorvel illustra de nombreux ouvrages. En 1905, il exposa au côté d’Henri Matisse à la galerie Élie Faure. Georges Gorvel réalisa de nombreuses gravures pour des timbres, mais aussi pour d’autres artistes comme Raoul Dufy et Charles Guérin.

Marcel Goupy

(1886-1954)

Fernand Hertenberger

Fernand Hertenberger (1882-1970), peintre et illustrateur né à Rheims, élève de T.-H. Fleury et Déchenaud, exposa au Salon de Paris et illustra plusieurs ouvrages dont Là-bas de Huysmans et Le Colonel Chabert de Balzac. Acteur important du mouvement Art Deco, il partagea avec son frère et artiste Claude une maison-atelier construite par l’architecte Henri Glaizot en 1921 dans le XVIème arrondissement de Paris.

Jean-Auguste-Dominique Ingres

né le 29 août 1780 à Montauban et mort le 14 janvier 1867 à Paris

Bernard Jardel

(1932-1984)

Diplômé en commerce et en architecture aux Beaux-Arts, fut pendant près de 20 ans le directeur commercial de Schwartz-Haumont, le jour, et artiste-peintre, la nuit.

Son oeuvre fut qualifiée de Surréalisme Optique par Victor Vasarely.

 

Germaine Krull

Germaine Krull, née le 20 novembre 1897 à Wilda, un quartier de Poznań (alors dans l’Empire allemand, aujourd’hui en Pologne), morte le 31 juillet 1985 à Wetzlar (Hesse), intèrege la Lehr-und Versuchsanstalt für Photographie, Chemiegraphie, Lichtdruck und Gravüre de Munich en 1916. Sa fréquentation de l’extrême gauche et du milieu anarchiste provoque son arrestation et sa condamnation à mort par les contre-révolutionnaires. Elle s’enfuit à Berlin et fréquente les dadaïstes et les expressionnistes. Après sa rencontre avec le cinéaste Joris Ivensn elle s’installe aux Pays-Bas et expérimente la photographie d’architecture et collabore aux revues i-10 et De Filmliga.
Installée à Paris vers 1925, Gallimard lui consacre une mince monographie éditée dans la collection Photographes Nouveaux. Elle fréquente les surréalistes et collabore à plusieurs ouvrages dont La Folle d’Itteville  édité en août 1931. Elle travaille ensuite à Monaco pendant 5 ans, puis, après un passage aux Amériques, elle rejoint Brazzaville, le chef-lieu de l’Afrique-Équatoriale française ralliée dès août 1940 à la France libre, où elle dirige le service de propagande local. Elle participe au débarquement de Provence puis à la libération du camp de concentration du Struthof et de Vaihingen. Correspondante de guerre en Indochine à partir de 1946, elle parcourt l’Asie du Sud-Est, allant jusqu’à devenir la première directrice du Mandarin Oriental, Bangkok. Elle rentre en Allemagne en 1955. Son ami André Malraux, ministre de la culture, organise sa première grande rétrospective au Palais de Chaillot, à Paris.

Théophile Lacaze

(1799 – 1846)

UN PEINTRE ROMANTIQUE OUBLIÉ

Né dans un famille de négociants en vin de Libourne (Gironde) le 15 juin 1799, Pierre Théophile Lacaze apprend la peinture en autodidacte et voit un premier tableau  accepté au Salon de 1824. Récompensé en 1827 à l’exposition de la Société Philomathique de Bordeaux, il adopte à partir de 1830 un style romantique particulièrement influencé par les œuvres de Delacroix.

En 1834, il participa à l’Exposition bordelaise au profit des pauvres en présentant sept œuvres très remarquées (six aquarelles et un dessin) : « Les délicieuses compositions de M. Lacaze ont vivement attiré le public. Une couleur chaude et vigoureuse, un dessin incorrect parfois mais toujours spirituel, une grande naïveté dans les poses, une composition sage, une entente parfaite des ombres et de la lumière classent M. Lacaze comme un des plus distingués. »

En 1838, Lacaze reçoit deux médailles d’argent a l’exposition de la Société Philomathique de Bordeaux pour ses pastels et pour le tableau Richard et le docteur maure. Au Salon , Jésus bénissant les enfants, œuvre aux grandes dimensions qui reçoit la médaille de Bronze et est acquise par la Reine Marie-Amélie au cours de sa visite au Salon puis exposées dans ses appartements. Cette toile entré au Musée du Louvre et mise en dépôt à la chapelle de l’école militaire de Saint-Cyr, le 21 juin 1890, fut malheureusement détruite lors de la seconde guerre mondiale.

Primé au Salon de 1839,  Richard et le docteur Maure est alors  acquis par le Roi pour sa collection personnelle.

Le 17 août 1840, la Commission des monuments historiques de la Gironde nomme Lacaze comme membre correspondant à Libourne, au titre de peintre d’histoire. L’année suivante, il participe une nouvelle fois au à l’exposition de la Société Philomathique de Bordeaux et reçoit La médaille d’or pour ses peintures d’histoire.

Devenu un peintre reconnu, il reçoit dans son atelier de Libourne le Duc d’Orléans et le Duc et la Duchesse de Nemours.

Pierre Théophile Lacaze s’éteint le 5 septembre 1846.

Le musée de Libourne qui possède plusieurs de ses œuvres, organisa la première rétrospective de l’œuvre de Lacaze en 1963.

Maurice Lalau

Maurice George-Élie Lalau est un illustrateur, dessinateur et peintre français, né le 27 juillet 1881 à Paris 9e et mort à Paris 16e le 14 avril 19611.

 

Marie Laurencin

(Paris : 31 octobre 1883 à Paris – 8 juin 1956)

Vladimir Lebedev

Saint Petersburg : 26 May 1891  – 21 November 1967

Bernard Lefebvre

Lefebvre Bernard dit Ellebé (1906 – 1992).

Né à Rouen, le 27 mars 1906, mort à Rouen le 30 novembre 1992. Collaborateur à l’hebdomadaire L’Illustration de 1927 à 1940, il rejoint la France Libre en 1941 et devient, à partir de 1944, chef du service photographique du Commissariat aux colonies du gouvernement provisoire de la République. A la Libération, il devient directeur des services photographiques du quotidien régional Paris‐Normandie. En 1949, il ouvre, avec son épouse, Photo Ellebé, studio professionnel situé sur la place Beauvoisine.

Fernand Léger

(né le 4 février 1881, à Argentan – Orne et mort le 17 août 1955, à Gif-sur-Yvette – Essonne)

André Lhote

(né à Bordeaux le 5 juillet 1885 et mort à Paris le 25 janvier 1962)

Gérard Malanga

(Né à New York le 20 mars 1943)

Poète, danseur, réalisateur et photographe.

Man Ray

(né le 27 août 1890 à Philadelphie (États-Unis), et mort le 18 novembre 1976 à Paris)

Jean-Claude MARQUETTE

Né en 1946, membre du groupe GAIV (Groupe Art et Informatique de Vincennes), il est l’un des pionniers de l’art digital français.

André Masson

(Né le 4 janvier 1896 à Balagny-sur-Thérain (Oise), et mort le 28 octobre 1987 à Paris)

 

Henri Matisse

(né le 31 décembre 1869 au Cateau-Cambrésis, et mort, le 3 novembre 1954, à Nice)

Jacques Monory

(né le 25 juin 19241, à Paris)

Philippe Morisson

(né à Deauville en 1924 et  mort à Paris le 28 décembre 1994)

Philippe Morisson peint de façon figurative de 1940 à 1945 figuratif. Puis après une courte période d’abstraction lyrique, il s’orienter vers la géométrie en 1947. Il expose au Salon des Surindépendants dans les années 1950, et se rapproche du groupe de la  Galerie Denise René  où il expose en 1961 avec Geneviève Claisse et Hugo Demarco.

Jules Pascin

(né le 31 mars 1885 à Vidin (Bulgarie), et mort le 2 juin 1930 à Paris

James Pichette

Frère du poète Henri Pichette, James Pichette (1920-1996) expose pour le première fois au salon des Surindépendants en 1947 puis Salon des réalités nouvelles en 1950. Proche de Huguette Arthur Bertrand, il défend l’abstraction lyrique au Salon d’octobre 1952-53.

 » Une curieuse fête de l’esprit s’organise en chaque œuvre de James Pichette – mais sans avoir l’air d’y toucher il nous suggère en outre quelques-uns des milles et un secrets de la peinture, courtoisement dissimulés sous les tours et les détours d’un moderne moine calligraphe. »

(Charles Estienne, 1951)

Paul Rebeyrolle

(né le 3 novembre 1926 à Eymoutiers – Haute-Vienne,  mort le 7 février 2005 à Boudreville – Côte-d’Or)

Edmond Adolphe Rudaux

(10 février 1840, Verdun – Juillet 1908, Donville-les-Bains)

Henri de Sta

Henri de Sta, de son vrai nom Henri de Saint-Alary, est un dessinateur et illustrateur français né à Versailles en 1846, décédé en 1920. Il a réalisé de nombreux dessins humoristiques pour la presse notamment pour Le Chat Noir (à partir de 1892), Mame, Le Paris Bouffon (1885), Le Rire (1897) et Le Charivari (1900). Il a également illustré des œuvres destinées à la jeunesse : Les Contes Moraux et Merveilleux, La Semaine de Suzette et Le Petit Journal Illustré de la Jeunesse.

Léopold Survage

(né à Moscou le 31 juillet 1879 et mort à Paris 31 octobre 1968)

Antoni Tàpies

(né le 12 décembre 1923 à Barcelone où il meurt le 6 février 2012)

Hervé Télémaque

(né le 5 novembre 1937 à Port-au-Prince)

Joaquín Torres García

(né le 28 juillet 1874 à Montevideo en Uruguay et décédé le 8 août 1949 à Montevideo)

Artiste uruguayen / catalan, peintre, sculpteur, romancier, écrivain, enseignant

Henri Toulouse-Lautrec

Pham Ngoc Tuan

Artiste vietnamien né en 1939.

 

Thierry Vernet

(Le Grand-Saconnex, 12 février 1927 – Paris, 1er octobre 1993)

Maria Helena Vieira da silva

(née à Lisbonne le 13 juin 1908 et morte à Paris le 6 mars 1992)

Yvaral

(né le 25 janvier 1934 à Paris)

Fils de Victor Vasarely, Yvaral est le cofondateur du groupe de recherche d’art visuel (GRAV) en 1960 avec Horacio Garcia Rossi, François Morellet, Francisco Sobrino, Joel Stein et Julio Le Parc.