Librairie

Peter Schlemihl

1824110 x 175 mm

ÉDITION ORIGINALE ANGLAISE
8 gravures de George Cruikshank
L’EXEMPLAIRE DE « LA FILLEULE DE L’ÉTAT DE VIRGINIE ».

600 

Description

EDITION ORIGINALE ANGLAISE illustrée de 8 gravures de George Cruikshank dont le frontispice.
Fautes d'impressions caractéristiques du troisième tirage : en page de titre "Cruickshank" à la place de Cruikshank ; et page [ix] "aukwardness" pour "awkwardness". On connait quelques exemplaires d'un tout premier tirage à la date de 1823.
Cette traduction de la célèbre nouvelle de Chamisso, Peter Schlemihls wundersame Geschichte, est due à Sir John Bowring. L'éditeur attribue par erreur la paternité de la nouvelle à La Motte Fouqué qui fut l'éditeur allemand de l'oeuvre de Chamisso.

L'EXEMPLAIRE DE LADY VIRGINIA MURRAY (1771-1841), dont la garde blanche porte l'ex-libris manuscrit. Fille cadette de John Murray, dernier gouverneur colonial de l'état de Virginie, Virginia n'avait que 18 mois lorsque, en 1775, son père, au centre des tensions entre colons et esclaves noirs, battit en retraite vers New York. Cela ne l'empêcha pas, des années plus tard, de réclamer une pension à son état de naissance : Lady Murray affirmait en effet avoir été baptisée comme filleule de l'état de Virginie, et ajoutait qu'on lui avait alors promis une somme de 100 000 livres qui lui serait remise à sa majorité. Sa requête, unique dans l'histoire du pays, la conduisit à s'adresser à Thomas Jefferson ; l'existence d'un contrat, néanmoins, ne put être prouvée.

On a relié à la suite un numéro de la revue "Literary Speculum" (n°4- Vol. I - février 1822). Cette revue hebdomadaire parut de 1821 à 1823, et est connue notamment pour avoir publié trois chroniques de Lord Byron.
Elle comporte cet envoi autographe signé à sa nièce :

"To Lucy Drew from V.M"

Lorsque Lady Susan Murray se maria pour la troisième fois, elle confia à sa soeur, Lady Virginia Murray, ses filles Lucy et Georgina.

Ex-libris de Sir Alexander Chermside (1787–1860) sur le contreplat supérieur : Chirurgien de guerre (il servit notamment pendant la bataille de Waterloo) puis Docteur en médecine, il s'établit à Paris où il devint le médecin de l'ambassade d'Angleterre.
Manque une bande en haut de la page de titre (probablement un autre envoi).

London [Londres],G. and W. B. Whittaker,1824.In-12, Relié,110 x 175 mm,xii pp. - 165 pp. - [7] pl. - [2] ff. - 72 pp. numérotées de 217 à 288.

Veau brun de l’époque. Dos à nerfs orné avec pièce de titre, encadrements d’un filet et d’une roulette à froid sur les plats, roulette sur les coupes, roulette intérieure. Tranches marbrées. Signet. Un coin frotté, frottements sur les coupes et les plats avec petit manque de cuir sur le plat supérieur. Transfert du titre et d’un ex-libris à l’encre sur le frontispice.

Bio

Adelbert von Chamisso

(château de Boncourt à Ante –  Châlons-en-Champagne 30 janvier 1781 ; Berlin : 21 août 1838)