Librairie

Mémoire sur la meilleure manière de faire et de gouverner les Vins

1772133 x 218 mm

ÉDITION COLLECTIVE parisienne en grande partie originale.

650 

Vendu

Description

Mémoire sur la meilleure manière de faire et de gouverner les Vins, Soit pour l'usage, soit pour leur faire passer les mers. 
Ouvrage utile à tous les pays de Vignoble, qui a remporté le prix, au jugement de l'Académie de Marseille, en l'année 1870.

ÉDITION COLLECTIVE parisienne en grande partie originale.
Selon Oberlé, une édition imprimée Lausanne la précéderait de peu.

Une première version du texte de 88 pages parue dans les très rares éditions de 1871 et 1872, elle est complétée ici de plus de 250 pages et de trois planches gravées en fin d'ouvrage.

"Cet excellent ouvrage traite des vins du Midi. Outre une étude sur les cépages rouges et blancs implantés en Provence l’auteur y a ajouté une dissertation sur les moyens employés pour renouveler une vigne, une dissertation sur les usages économiques des différentes parties de la vigne et une autre sur les vaisseaux propres à contenir, à perfectionner le vin, et sur les objets qui y ont rapport."  (Oberlé, Catalogue Fritsch n°109)

Exemplaire relié à l'époque en demi-veau aux armes de Jean-Jacques-Maurice Reinaud, Baron de Génas et de Vauvert, juge magistrat au présidial de Nîmes,  puis conseillé supérieur de cette ville crée en 1775. Il obtint son titre après son mariage avec Marie-Louise-Antoinette de Génas en 1760. Ils furent, avec son fils, victimes  de la Terreur, et  le nom et les armes des Génas s'éteignirent faute d'héritier mâle.

 

Paris,Ruault,1772.in-8, Relié,133 x 218 mm,350 pp. table, 3 planches et errata.

Reliure de l’époque, demi-veau caramel, dos à nerfs, pièces de titre, armes en pied, exemplaire entièrement non rogné.

Bio

François Rozier

(Lyon : le 23 janvier 1734 – 29 septembre 1793)