Librairie

Divagations

1897110 x 183 mm

ÉDITION ORIGINALE reliée à l’époque
ENVOI AUTOGRAPHE SIGNÉ à Emmanuel Signoret.

1 300 

Vendu

Description

ÉDITION ORIGINALE de ce recueil de textes poétiques et de réflexions en prose qui introduit pour la première fois la notion d'essai poético-critique.
Mention de deuxième mille.

ENVOI AUTOGRAPHE SIGNÉ au poète Emmanuel Signoret :

"à Emmanuel Signoret
fervemment la main
Stéphane Mallarmé"

Après des études à Aix-en-Provence, Emmanuel Signoret (1872-1900) s'exile à Paris et côtoie plusieurs cercles et revues littéraires. Mais son caractère très indépendant le pousse à fonder, à partir de 1890, sa propre revue,  Le Saint-Graal. Signoret voue à Mallarmé une admiration teintée d'insolence comme en témoigne l'article qu'il fit paraître après la publication de Vers et Prose :
"Son œuvre est l’incomparable chapelle ardente où gisent sur d’exceptionnelles flores les cadavres de la Poésie ancienne et de l’Alexandrin écartelé. Je respecte M. Mallarmé, comme les hautes ruines et les tombes fleuries."
En 1896, Signoret contracte la tuberculose et repart en Provence où il publie quelques années après, La Souffrance des eaux, couronnée par l'Académie française en 1899. Particulièrement touché par la mort de l'auteur du Coup de dés, il édite la même année une mince plaquette intitulée Le Tombeau de Stéphane Mallarmé. Sorte de poète maudit, Signoret disparait l'année suivante, dans le dénuement le plus complet, à seulement 28 ans.

Charmant exemplaire relié à l'époque.

 

Paris,Charpentier,1897.In-12, Relié,110 x 183 mm,377 pp. errata.

Reliure de l’époque. Demi-veau rouge, dos lisse orné de frises, premier plat de couverture conservé.

Bio

Stéphane Mallarmé

Étienne Mallarmé, dit Stéphane Mallarmé (né à Paris le 18 mars 1842 et mort le 9 septembre 1898,  à Valvins – commune de Vulaines-sur-Seine, Seine-et-Marne)