Librairie

Journal I et Journal II

1951143 x 1993 mm

ÉDITION ORIGINALE FRANÇAISE COMPLÈTE EN DEUX VOLUMES
ENVOI AUTOGRAPHE SIGNÉ EN ALLEMAND.

1 300 

1 en stock

Description

Journal I : 1941-1943 et Journal II 1943 -1945

ÉDITION ORIGINALE FRANÇAISE COMPLÈTE EN DEUX VOLUMES 

 «Le Journal de guerre d'Ernst Jünger apporte sans doute le témoignage le plus probant et le plus honnête de l'extrême difficulté que rencontre un individu pour conserver son intégrité et ses critères de vérité et de moralité dans un monde où vérité et moralité n'ont plus aucune expression visible. Malgré l'influence indéniable des écrits antérieurs de Jünger sur certains membres de l'intelligentsia nazie, lui-même fut du début jusqu'à la fin un antinazi actif et sa conduite prouve que la notion d'honneur, quelque peu désuète mais jadis familière aux officiers prussiens, suffisait amplement à la résistance individuelle.» Hannah Arendt (1950)

ENVOI AUTOGRAPHE SIGNÉ EN ALLEMAND :

"Dem General Michel Bouvard anlässlich des Besuches in seinem Stabsquartier
zu Lahr und in der Hoffnung auf fernere Begegnungen.
Ernst Jünger
16.9.1951"

(Au général Michel Bouvard à l’occasion de sa visite de son quartier général de Lahr
et dans l’espoir de nouvelles rencontres
Ernst Jünger
16.9.1951)

Robert Kanter et Jules Roy furent hébergés par le Général Bouvard en 1951 afin de présenter les résultats d'une étude  aux soldats de la base de Lahr. Robert Kanter, dans À perte de vue, dresse un court portrait du Général Michel Bouvard qui dirigea la 1ère Division aérienne entre 1951 et 1952 : "Le général Michel Bouvard était un homme excellent d'une bonté rayonnante. Je crois qu'après avoir un rôle important dans la libération de la région marseillaise, il a fait carrière en Allemagne, à Dakar et à l'École militaire avant de mourir lentement d'une maladie grave. Sa bonté foncière jointe à des idées religieuses d'un humanitarisme un peu vague qu'il tirait de l'enseignement de Krisnamurti, l'entraînait parfois à des vues un peu utopiques. "Déjà pendant la guerre il se prenait pour Jeanne d'Arc" disait Jules Roy".

Rare avec envoi.

 

 

Paris,Julliard,1951, 1953.2 volumesIn-8, Broché,143 x 1993 mm,357 et 441 pp.

Dos du premier volume insolé.

Bio

Ernst Jünger

(Heidelberg, Allemagne : 29 mars 1895 – Riedlingen, Allemagne : 17 février 1998)