Librairie

Des couleurs

1864

ÉDITION ORIGINALE RARE de ce très bel ouvrage
illustré 27 planches gravées sur acier par René Digeon et imprimées en couleurs par Lamoureux.

Réservé

Description

Des couleurs et de leurs applications aux arts industriels à l'aide des cercles chromatiques

ÉDITION ORIGINALE RARE.
Avec 27 planches  gravées sur acier par René Digeon et imprimées en couleurs par Lamoureux.

Applications pratiques aux arts industriels des recherches sur la couleur et la teinture publiées par Chevreul depuis de milieu des années 1830 .
L'ouvrage est composé d'une courte introduction de l'auteur puis emprunte deux textes déjà publiés en 1851 et 1861 ainsi qu'une note de Digeon, Sur la Chromochalcographie.  La seconde partie, présente 27 planches en couleurs et s'ouvre sur une grande planche dépliante "Couleur d'un spectre solaire" suivie par la "Manière dont Mr Chevreul conçoit qu'une couleur est indéfinie…" ; suivent 12 planches de cercles chromatiques et 13 planches de gammes chromatiques.

"Tous les arts qui parlent aux yeux par des couleurs ne peuvent atteindre parfaitement leur but qu'à la condition de décrire avec netteté les couleurs qu'ils emploient, en rapportant chacune d'elles à des types fixes, susceptibles d'être reproduits partout, soit qu'il s'agisse de prescrire des règles propres à obtenir des effets exactement définis, soit qu'il faille apprécier d'une manière précise les effets des produits que ces arts ont élaborés respectivement.
Or, je crois pouvoir affirmer qu'il est possible d'assujettir les couleurs à une nomenclature raisonnée, en les rapportant à des types classés d'après une méthode simple, accessible à l'intelligence de tous ceux qui s'occupent des couleurs, soit à un point de vue purement scientifique, soit à un point de vue d'application.
Je crois qu'on peut établir une synonymie des couleurs appliquées sur des tissus teints ou des surfaces peintes par des moyens quelconques, et juger ainsi la palette de toutes les industries qui parlent aux yeux par des couleurs ; qu'en chimie, on peut définir la couleur des corps colorés; enfin qu'en histoire naturelle, on peut définir les couleurs des êtres vivants, et dès lors distinguer celles qui n'éprouvent pas de changements de celles qui en éprouvent dans le même individu à diverses époques de sa vie, ou dans des individus d'une même espèce. "

Selon le catalogue de l'éditeur, ce luxueux volume in-folio était l'ouvrage le plus onéreux proposé par Baillière et Fils en 1864 (30 fr); ces derniers éditèrent d'ailleurs une seconde édition en 1888.

Eugène Chevreul occupa le poste directeur des teintures à la manufacture impériale des Gobelins, de professeur administrateur au Muséum d'histoire naturelle de Paris et fut membre de l'Institut (Académie des sciences) et membre de la Royal Society. Ses recherches sur la couleur, reprises par Charles Cros et Lecoq Boisbaudrand, exercèrent une forte influence sur les peintres de la fin du XIXe siècle et particulièrement sur Seurat qui s'inspira de ses cercles chromatiques.

Exemplaire relié par l'éditeur en percaline vert titrée sur le premier plat.

 

Paris,Baillière,1864.In-folio, Relié,26 + 2 pp., 27 planches.

Reliure de l’éditeur. Percaline verte, dos lisse, titre doré,  encadrements à froid et titre doré sur le premier plat. Rousseurs éparses.

Bio

Eugène Chevreul

Michel-Eugène

(Angers : 31 août 1786 – Paris : 9 avril 1889)

Chimiste français connu pour son travail sur les acides gras, la saponification, la découverte de la stéarine. Ces travaux lui valurent la médaille Copley en 1857.

Nommé en 1813 directeur de la manufacture des Gobelins, il appuya le travail de teinture sur des recherches sur la perception des couleurs. Il expose dans son ouvrage De la loi du contraste simultané des couleurs des principes qui influencèrent durablement les artistes peintres. Il est aussi le concepteur d’un atlas de couleurs indexé sur les raies de Fraunhofer.