Librairie

L’amour fou

1945138 x 197 mm

EXEMPLAIRE DE JEAN SUQUET.
SUPERBE ENVOI AUTOGRAPHE SIGNÉ ET DE NOMBREUSE ANNOTATIONS POÉTIQUES.

2 000 

Vendu

Description

EXEMPLAIRE DE JEAN SUQUET portant ce superbe ENVOI AUTOGRAPHE SIGNÉ :

"A Jean Suquet
"Il me semblait que les arbuste odoriférants eussent pris en amitié les arbres fruitiers tant ils s'étaient fortement entrelacés." (Vathek) … comme seul le hasard parfume les pommes d'amour indiscernablement mêlées aux figues de Barbarie de la révolte
Très amical hommage d' André Breton"

L'exemplaire porte la mention autographe : "trouvé à Toulouse en Janvier-Février 1947 Jean Suquet", et fut d'ailleurs probablement trouvé par le femme de Jean Suquet, Solange, puisqu'il porte cet ex-dono : "à mon petit grelottant Solange".
Il comporte aussi de nombreuses annotations de Jean Suquet en marge de plus d'une trentaine de pages et sur les gardes : soulignements, datations de certains passages, clefs de certains personnages et surtout des notes poétiques.

- sur la page de garde :

"Une nuit, il l'avait appelée poésie.
L’œil fuyant long sous le fuseau hérissé des sourcils aux confins d'une tempe qui s'embue et s'évapore en chevelure à ta traîne, ton visage évasif dans l'air dru te fait si belle qu'on te croirait vivante.
"De l'innocence au sens de non culpabilité absolue." Breton  - Seule chance où se crispe l'exigence de la pureté. Jean Suquet"

- choix d'annotations en marge du texte :

"Je me défends atrocement du souvenir de celle que je n'ai pas été capable d'adorer."
"Je l'ai cherché dans une main-tristesse - l'échevelée de mon sommeil … image double qui sépare le soir."
"La nuit m'invite à n'être que la nuit - Belle danseuse au souliers qui reviennent s'user sur ma peur sans la réduire à rien - ma peur oblique qui louvoie dans le nuit - ma peur insulte à Cendrillon ce soir - Je fuis, je suis indigne d'être pur 4 - 1947."
"Si beaux au matin - mes yeux agrandis par les rêves - en sont pleins"
"Si belle est l'aventure de tes yeux fermés aux corridors sonores du sommeil"

Le mot FIN terminant le texte est barré et remplacé par la formule : "aimer sa folie"

Inscrit en 1948 en médecine à la Sorbonne, Jean Suquet (1928-2007) devient membre du groupe surréaliste, co-signataire de la Lettre des Surréalistes à Garry Davis et organise avec André Breton, Cahors Mundi, Citoyen du Monde.  Breton aura un influence décisive sur Suquet,  lui présentant Mary Reynolds et Jacques Villon, il lui suggère surtout d'écrire sur Marcel Duchamp, leur pensée étant très proche. Ainsi, le 15 juillet 1949, Suquet écrit à Duchamp : "Si je dois écrire sur vous et votre œuvre, ce ne sera pas en critique mais en poète." Duchamp lui répond de New York le 9 août : "Suis tout à fait d'accord pour votre projet. Et comme vous le dites, en poète est la seule façon de dire quelque chose." Après lui avoir communiqué son article 40 pages, Duchamp répond le 25 décembre 1949 : "Après tout, je vous dois la fière chandelle d'avoir mis à nu ma mise à nu... Vous savez sans doute que vous êtes le seul au monde à avoir reconstitué la gestation du verre dans ses détails, avec même les nombreuses intentions jamais exécutées."

Élégante reliure en papier bois gris foncé signée Goy et Vilaine.

BELLE PROVENANCE.

 

Paris,Gallimard,1945. Relié,138 x 197 mm,176 pp..

Reliure moderne signée Goy et Vilaine. Bradel papier bois gris foncé, dos lisse, pièce de titre noire, titre argenté, « ex Jean Suquet » en pied.

Bio

André Breton

(né à Tinchebray dans l’Orne, le 19 février 1896, mort à Paris le 28 septembre 1966)