Librairie

"Il faut entendre ce que c'est que la justice afin que nous désirions de nous en rassasier quand on aura vu sa beauté"

Notes et Commentaires autographes : Saint Grégoire de Nysse – Béatitutes

1690160 x 190

RARE MANUSCRIT AUTOGRAPHE de 4 pages avec ratures et corrections.

Description

MANUSCRIT AUTOGRAPHE de 4 pages avec ratures et corrections, titré en tête : "Greg Nysse / des béatitudes"

Notes et Commentaires sur Saint Grégoire de Nysse et à propos des Béatitudes en latin et surtout en français.

"Comme dans la peinture, la première beauté subsiste dans l'original vivant et qu'il y en a une seconde dans le tableau. Ainsi la nature humaine qui est faire à l'imitation de Dieu est l'image et l'effigie de la béatitude. Mais parce que la souilleure du péché a corrompu en nous la beauté de l'image : celui qui nous dois laver par son eau vivante et jaillissante à la vie éternelle est venu afin qu'effaçant en nous toute la laideur du péché nous soyons renouvelles en une forme bien heureuse. Et de même que dans l'art de peindre celui qui peint une beauté enseigne au ignorants de quoi il faut que la beauté soit composée pour être parfait comment il faut que soient les yeux, les cheveux et tout le reste de la personne : ainsi celui qui à voulu reformer notre âme à l'image de celui qui est heureux, il décrit tout ce qui sert à la beatitude et il dit premièrement bienheureux les pauvres. […]"

"Ce n'est pas la tristesse que le verbe appelle bienheureuse : mais la science du bien, parce qu'on n'a pas dans cette vie ce qu'on recherche. Car quelles paroles pouvons nous trouver qui nous donnent une idée de cette excellente nature qui n'a ni quantité ni qualité ni couleur etc. toute la substance du bien. […]"
"Il faut entendre ce que c'est que la justice afin que nous désirions de nous en rassasier quand on aura vu sa beauté. Toute bien vertu."

Rare document.

Sans date [1690].Petit in-4, En feuilles,160 x 190 ,4 pages.

Un feuillet plié en deux, trace de mouillure ancienne, restauration dans la marge supérieur du premier feuillet sans manque de texte.

Bio

Jacques-Bénigne Bossuet

(Dijon, Royaume de France : 27 septembre 1627 – Paris, Royaume de France : Décès 12 avril 1704)