Galerie

Portrait inédit d'un pionnier de la photographie

Portrait d’Yvan

Photographie,1855photographie : 155 x 210 mm ; papier : 195 x 253 mm

RARE PORTRAIT INÉDIT, REHAUSSÉ EN COULEUR DÉDICACÉ ET SIGNÉ EN AOÛT 1855.

3 650 

1 en stock

Description

RARE PORTRAIT INÉDIT, REHAUSSÉ EN COULEURS DÉDICACÉ ET SIGNÉ EN AOÛT 1855.

Né en avril 1820, fils d'un imprimeur et libraire, Gaspard-Félix Tournachon alias Nadar, commence à travailler comme caricaturiste et romancier pour des journaux comme Le Charivari. Proche des membres de la bohème parisienne,  Gérard de Nerval, Charles Baudelaire et Théodore de Banville, Il passe de la caricature à la photographie lorsque son frère Adrien, qui prend des cours de photographie avec Gustave Le Gray, ouvre un studio de photographie au 35 boulevard des Capucines.

Après avoir lui aussi suivi quelques cours en 1854, il commence la photographie en amateur dans son appartement du 113, rue Saint-Lazare. Ses premiers portraits d'artistes et d'écrivains célèbres datent de cette période. Il interrompt  temporairement ce travail en septembre, lorsque Adrien, dont le studio connait des difficultés, lui demande de s'associer avec lui.

Mais, en janvier 1855, après une querelle entre les deux frères, Félix Nadar quitte son frère et ouvre au printemps son propre studio commercial.Il produit alors des portraits  sur papier salé monté immédiatement reconnaissable par leur format de 28 x 21 cm.

Ce portrait d’Yvan fut réalisé durant les débuts commerciaux de Nadar.
Datée par Nadar août 1855, cette photographie a une forme elliptique semblable au portrait de Berthelier de la même période présent dans les collections du musée Getty.

Le portrait a été rehaussé en couleurs, ce qui est particulièrement rare dans les premières œuvres de Nadar. Nous n'avons pu retracer qu'un seul portrait de 1855 également rehaussé, portrait d'Henri Murger, (Collections du Getty Museum).

Ce portrait n'apparaît pas dans les archives de Nadar, achetées par la Bibliothèque nationale de France, il est resté inconnu jusqu'à ce jour.

Enfin, comme l'indique la dédicace de Nadar, Yvan était un ami [à mon ami] mais il n'a pu encore être identifié. Quelques  d'hypothèses ont été émises à son sujet, en se basant sur son costume : un artiste de cirque, métier que Nadar a souvent photographié ? Un étranger costumé pour l'exposition universelle de 1855 ?

 

1855.photographie : 155 x 210 mm ; papier : 195 x 253 mm,

Papier salé avec rehauts de peintures.

Quelques frottements et craquelures, petits manques dans la partie inférieure gauche.