Librairie

Lettre autographe signée à Mademoiselle d’Aumale

1716
Demandez plus d'informations

500 

Vendu

Description

Lettre autographe signée Mme de Villefort [1716], adressée à Mlle d'Aumale à St Cyr

Après la mort de Louis XIV, au moment de la nouvelle cour, Madame de Villefort, l'une des deux sous gouvernantes des Enfants de France sous la direction de Madame de Ventadour, demande des recommandations pour son fils et sa belle fille, laMarquise d'Haussy.

"Les honneurs d'une nouvelle cours Mademoiselle n'effacent pas la douleur d'être éloigné de la votre. Je ressens vraiment la douleur d'être a porté de vous sans pouvoir avoir l'honneur de vous voir avant votre départ. Mde voudra-t-elle bien que je vous supplie de bien prononcer mon nom
et se souvenir de mon respect et de ma reconnaissance a cette grâce qui étant de votre amitié oserai-je vous supplier d'enjoindre encore celle de faire quelques tentative pour obtenir de madame la recommandation que j'ai eu l'honneur vous demander pour Mr le Duc d'Orléans, ou une lettre pour Mr le duc du Maine en faveur de mon fils pour être nommé un des gentilshommes de la manche du roi. […]L'état de Mde d'Haussy, prête à tout le monde on le délogé ainsi que nous
du Luxembourg  et je n'ai pas de quoi la loger. Seulement dans ma chambre à Vincennes Mde de Ventadour n'a pas voulu la laisser aller à sa campagne. Je ne sais ou la mettre son malheur et le mien sont complets. Les choses malgré cela semblent être favorablement disposés pour elle et je ne doute pas qu'une lettre de Mde dans cette affaire remporte la balance, […] un dernier effort de la bonté de Madame qui doit décider du sort d'un enfant qui a honnoré de son amitié et dont elle établit l'état et le repos pour toute sa vie. Votre amitié mademoiselle fera le reste. Je rend a ma belle fille les seuls services qui sont en mon pouvoir. […] votre très humble et très obéissante servante.

Mme de Villefort."

L'importante collection Femmes de Claude de Flers dispersée en 2014, qui comptait plus de 800 documents, ne comportait pas d'autographe de madame de Villefort.

RARE DOCUMENT.

Sans date [1716]. En feuilles,

Bio

Madame de Villefort

« Veuve d’un officier-major qui la laissa sans bien ; elle vin demander une pension et quelque recommandation auprès de madame de Maintenon. [Cette dernière] touchée, lui fit donner une pension, le prit en protection, les fit ensuite sous-gouvernante de enfant de France et l’appellait toujours sa belle veuve. » (Journal du marquis de Dageneau, Volumes 13-14)