Librairie

Manuscrit autographe signé : Entre deux airs

1899135 x 195 mm

MANUSCRIT AUTOGRAPHE SIGNÉ d’une version alternative non-publiée de deux poèmes de La Bombarde.

Demandez plus d'informations

200 

1 en stock

Description

MANUSCRIT AUTOGRAPHE SIGNÉ d'une version alternative non-publiée de deux poèmes de La Bombarde.

Amusant poème intitulé Entre deux airs composé de deux parties en vers : L'air de Jean- qui-pleure , L'air de Jean-qui-rit et d'une épigraphe en prose Pensées de Petit-Jean :

"Entre Jean-qui-pleure et Jean-qui-rit, le principal est de ne jamais être Jean-Foutre, et derester Jean-bon, quitte à passer pour Jean-Jean, puisque aussi bien on finira toujours parse trouver Gros-Jean comme devant."

Les deux parties furent intégrées séparément et sous d'autres titres dans le recueil La Bombarde publié chez Fasquelle en 1899:

  • L'air de Jean-qui-pleure, allégorie de la vie humaine sous forme de trois semeurs jetant l'amour, la guerre et la mort, sous le titre Les trois semeurs (pièce n° XXIII de la suite Toujours)
  • L'air de Jean-qui-rit, qui met en scène un soldat endormi dans un fossé croyant dans un rêve se faire aimer des deux filles du pape, sous le titre Le soldat de fortune (pièce n° V de la suite Hier)

Le titre général et l'épigraphe ne furent pas repris dans l'édition.

 

1899.In-12, En feuilles,135 x 195 mm,6 pages sur 3 feuillets pliés en deux.

Feuillets collés sur papier vergé.

Bio

Jean Richepin

Auguste-Jules Richepin

(Médéa -Algérie française :4 février 1849 ; Paris : 12 décembre 1926)

« J’aimerais avoir comme unique et suprême récompense à mon amour de notre langue, la joie de trouver, ne fût-ce qu’une fois, les mots au cri profond, à l’expression définitive, à l’image lyrique, qui entreront dans le patrimoine de cette langue, assez pour qu’on ignore qu’ils sont de moi. »

« Il pleut ! Il mouille !
C’est la fête à la grenouille. »