Librairie

Correspondance avec Jacqueline et Alain Trutat

1949

SEPT LETTRES AUTOGRAPHES SIGNÉES ADRESSÉES À JACQUELINE ET ALAIN TRUTAT.
BEL ENSEMBLE.

Demandez plus d'informations

3 000 

1 en stock

Description

SEPT LETTRES AUTOGRAPHES SIGNÉES ADRESSÉES À JACQUELINE ET ALAIN TRUTAT. 
Deux lettres sont co-écrites par l'artiste argentine femme de Neruda, Delia del Carril. Certaines lettres sont agrémentées de dessins ou collages du poète.

Écrites du Mexique et d'Italie durant l'exil du poète, ces lettres datées entre 1949 et 1951 évoquent la grande amitié qui lie les deux couples, les liens avec Paul et Dominique Eluard, la réception du Peace Prize en 1950 et les plaisirs bibliophiliques.

Extraits :

"Très chers, là haut perchés vous êtes les gerbants du charnier natal et moi le pointu narwal. Oh manger votre salade et ce vin du magasin 1 rue P. F. avec vous deux chers gymnastes, c’est un rêve, hélas, pour toujours ! Moi narwal, vous écris [dessin de poisson] Comme je vous aime mes aimés, tête de orinoqué [?], je monterais ces escaliers ennemis mille et une nuit fois pour vous regarder, bouquiner, nicolaviser et rire avec toi, Jacqueline, avec toi, grand Alain meaules, vous êtes les plus berberisques de ma vie. [dessin d’un oeil et de larmes] Je cherche sans le trouver un amour centreurope, avec la Pilsen, sous les chênes du chateau, mais je vous pense et remember et pleure, oh jambons adorés. On mangera encore dans cette cour sur le chemin de B.
Jacqueline on vous aimes, nous sommes toujours les mêmes, mais trop loin."

[Delia]

"Juillet 5 - 1951
Dès l’arrivée de ta délicieuse lettre, amour européen, je ne pense qu’à vous deux : Comment faire ? Quoi faire ? Quel moment trouver ? Quel moment faire trouver au poète lauréat, bibliophile acharné etc. etc. etc.… pour répondre à tant de gentillesse. Alors je m’inquiète toute seule sans être amour ni chinois, ni indochinois ni américain ni européen ni circadien ni ne ni… avec mon petit coeur qui bat très fort pour mes amis qui sont un petit peu trop loin. Je t’avancerai ou plus vous avancerai des nouvelles qui seront confirmer par Pablo. L’acquisition ou plutôt les acquisitions innombrables rares et pas rares du tout se poursuivent à grand train, par bateau, par avion, par télégrammes par lettres et de visu aussi, ne vous inquiétez pas. Il y a des libraires partout. Les millions baladeurs s’épuisent rapidement mais ne vousinquiétez toujours pas il y a les gens n’ont pas eu de prix et qui font comme de justesse les dons exigés par les circonstances, au nom du prix volatilisé. Tout s’arrange équitativement dans ce monde."

"Jacqueline Alain je suis interrompu par cette chose [des flèches désignes un Jésus collé] et bien comment allez vous chers oiseaux ? Nous sommes à Rome depuis 12 jours, il pleuvait mais aujourd’hui le soleil est venu. Nous sommes dans une belle maison avec une pianiste et un chat siamois. Tu as vu comme j’au eu un prix et bien les bouteilles et les Rimbaud trembleront. Nous serons à PAris fin de Janvier, nous vous embrassons. Formica Pablo"

Retranscription complète disponible sur demande.

Bel ensemble.

1949 - 1951.in-8 et in4, En feuilles,10 pages.

Lettre à deux mains, une partie tapuscrite signée de Délia del Carril, une partie autographe signée de Pablo Neruda, Mexico
11 novembre 1949

Lettre autographe signée, Mexico 2 juin 1950.

Lettre autographe signée, 2 pages in-8, entête avec un collage : bouquet de fleurs et un petit Jésus sur lequel Neruda à ajouté au feutre vert une moustache, une barbichette et allongé les bras, [enveloppe conservée, tampon 29 XII 1950]

Lettre autographe signée, 3 pages in-8 la moitié de la main de Delia del Carril l’autre de Pablo Neruda, 5 et 22 de juillet 1951.

Lettre autographe signée, une page in-4, 7 septembre

Lettre autographe signée, une page in-8, Le 7 octobre

Lettre autographe signée, une page in-8, encadrement de dentelle de papier, collage d’une cloche en entête, sans date.

Bio

Pablo Neruda

(12 juillet 1904, Parral, Chili – 23 Septembre 1973, Santiago, Chili)