Librairie

Deux lettres autographes signées à Théodore Wyzema

Demandez plus d'informations

3 000 

1 en stock

Description

RARES LETTRES AUTOGRAPHES adressées au critique d'art d'origine polonaise, promoteur du mouvement symboliste Teodor de Wyzewa (1862-1917).

Écrites durant l'été 1887, elles précèdent de quelques semaines le décès du poète. Laforgue, sans argent, tente de faire éditer son dernier ouvrage en prose : Berlin. Il rencontre Gustave de Malherbe, directeur des éditions Quantin grâce aux recommandations de Théodore Wyzema.

"Mercredi, Mon bien cher ami, J'ai été ce matin chez Quantin. De Malherbe m'a reçu on ne peut plus aimablement. (Je vous dois encore cela). Il me donnera une réponse lundi. Figurez-vous que je n'ai rien reçu de Dujardin. Je n'y comprends rien. Il n'imagine pas les attentes de... Votre ami Jules Laforgue".

"Vendredi, Mon cher ami, Vraiment vous m'avez donné le devoir de vous adresser de pareilles lettres. C'est sur votre recommandation que De Malheurve m'a dit à ma remise de mon manuscrit : " Le livre ne paraîtra qu'en octobre. Mais matériellement pour vous se sera comme si il paraissait aujourd'hui". Là-dessus, il m'a renvoyé à lundi. Le lundi il était content mais il fallait voir Mr May, et il m'a renvoyé à mercredi ; mercredi, je reçois une lettre me ren- voyant à aujourd'hui (une lettre) et aujourd'hui je n'ai rien reçu. Et aujourd'hui me tombe sur la tête tout ce qui nous tombe sur la tête un quinze de trimestre. Voici ce que je voulais vous dire. Il m'est impossible de désespérer de mon livre chez Quantin après les promesses de De Malherbe, j'aurai de l'argent de ce côté-là. Or vous avez en Rzewsky une relation facile à la détente. Eh bien ce n'est pas un emprunt que je voudrais faire auprès de lui mais un emprunt qui serait effacé dès que j'aurais touché chez De Malherbes, ou - en cas de malheur - j'espérais chez Lemerre. (Ce serait 380 à peu près dont j'aurais besoin) (...) Au revoir mon véritable et rare ami. Il y a des mois que songeant, impotent, ce que je pourrais faire pour vous et je n'ai encore trouvé que cette chose palote que je n'ai jamais depuis le temps pensé à vous dire : Vous dédier les nouvelles que Dujardin éditera. Cette proposition aboutit à une absence de paquet. Au revoir votre Jules Laforgue."

BEL ENSEMBLE.

180 x 102 mm et 200 x 155 mm.,1 page et 4 pages.

Bio

Jules Laforgue

(Né à Montevideo le 16 août 1860 et mort dans le 7e arrondissement de Paris le 20 août 1887)