Librairie

Superbe reliure souple en maroquin pour la confrérie des Pénitents

Prédications sur les Évangiles du temps

1585112 x 180 mm

ÉDITION ORIGINALE DE TOUTE RARETÉ RELIÉE POUR UN DES MEMBRES DE L’ARCHI-CONGRÉGATION DES PÉNITENTS DE L’ANNONCIATION DE NOTRE DAME.

Demandez plus d'informations

5 000 

Description

Predications sur les Évangiles du temps depuis le premier jusques au douziesme dimenche apres la Pentecoste.
Composées premièrement en Latin par le Révérent Père F. Louis de Grenade de l'ordre Sainct-Dominique.
Et depuis mises en François par N. Colin Chanoine & Trésorier de l'Église de Reims.

ÉDITION ORIGINALE RELIÉE POUR UN DES MEMBRES DE L'ARCHI-CONGRÉGATION DES PÉNITENTS DE L'ANNONCIATION DE NOTRE DAME.

La congrégation des Pénitents blancs de l'Annonciation de Nostre-Dame, fondée en 1583 et 1585, est la première des quatre congrégations religieuses fondées par Henri III. Elles furent inspirées par sa découverte des confréries avignonnaises lors de son voyage de 1574.

La première procession se déroula le 25 mars 1583 : "Les pénitents avaient la tête et le corps revêtus d'un sac blanc destiné à rendre indistincts les rangs sociaux et les identités. La confrérie rassemblait à l'origine 300 membres recrutés parmi les laïcs et les ecclésiastiques, mais leur nombre dépassa vite le chiffre initial. Les trois quarts des 444 confrères identifiés étaient des nobles d'épée ou des membres du clergé de cour" (Nicolas Le Roux, Le Roi, la Cour, l'État de la Renaissance à l'Absolutisme, 2013)

Louis de Grenade (Grenade, 1504 - Lisbonne, 1588) dominicain espagnol et prédicateur de grand talent connu une grande vogue de la fin XVIe au XVIIe siècle : Il rappelait la nécessité pour les chrétiens de pratiquer les vertus morales. L'oraison et le sacrement étaient les moyens d'obtenir la grâce.
Henri III fut, avec le Cardinal de Lorraine et le Cardinal de Joyeuse, l'un des principaux commanditaires des traductions de Louis de Grenade qui possédait évidemment une place privilégiée dans la bibliothèque théologique du dernier Valois. "L’attirance du roi pour les formes de dévotion dont les auteurs espagnols se faisaient les diffuseurs apparaît dans la constitution de sa bibliothèque : 43 % (73 titres) des livres lui ayant appartenu étaient des ouvrages religieux. Parmi eux prédominaient les œuvres du dominicain Louis de Grenade, dont Henri possédait au moins six traductions parues dans les années 1580, de Gaspard de Loarte, de Diego de Estellas et d’Antonio de Guevara. Pour sa part, la reine Louise détenait au moins dix-sept volumes de Louis de Grenade, alors que sa bibliothèque ne comportait que quatre-vingt-trois livres." (ibid.)

Cette édition originale est de toute rareté.
Un seul exemplaire est recensé sur le Worldcat (bibliothèque de Toulouse), revêtu lui aussi d'une reliure en maroquin établie pour une confrérie de pénitents. Trois exemplaires sur le site USTC : en Avignon, à Modène et à Vitré.

La Bibliothèque Nationale de France ne possède que le volume suivant, sous la référence FRBNF3025668, édité et traduit par les mêmes, parut pour la première fois en 1586  : Prédications depuis le treiziesme dimanche après la Pentecoste, jusques au premier des advents.

Très bel exemplaire, entièrement réglé, en maroquin souple frappé d'une plaque de pénitents de l'Annonciation.


Selon l'Essai de typologie des fers de la Crucifixion (Laurent Coulet, Jamet Métayer et les confréries de pénitents), notre exemplaire est frappé du médaillon de type 2 : Christ frontal et droit, boucle flottante du périzonium à gauche. À la verticale de la Croix, le crâne d'Adam surmonte deux tibias en sautoir. De part et d'autre du stipes, la Vierge et saint Jean, bras croisés sur la poitrine ; à l'arrière-plan, collines et ville de Jérusalem. Nuages formant quatre festons sous le patibulum. Soleil et lune de part et d'autre du titulus quadrangulaire.  Ce médaillon semble avoir été particulièrement utilisé sur les ouvrages de Louis de Grenade.

Notre exemplaire à la particularité de posséder sur chacun des plats un oeillet confectionné d'un fil ocre. Situé latéralement, il touche en partie la ligne dévolue aux encadrements à froid. L'examen attentif, permet de constater que le triple l'encadrements s'arrête par endroit pour laisser place à l'oeillet, ce qui laisse penser que l'oeillet est contemporain de l'encadrement.
À ce jour, aucune autre reliure connue établie pour une confrérie de pénitents ne possède cette particularité.

Ex-libris manuscrit du XVIe siècle Francisci Creusot.

Paris,Guillaume Chaudiere,1585.Petit in-8, Relié,112 x 180 mm,a8, 399 feuillets foliotés chiffrés, 1 feuillet, 12 feuillets de table, 1 feuillet blanc.

Manque le feuillet Aii correspondant aux folios chiffrés 2 et 8.

Reliure souple de l’époque, plein maroquin citron, dos lisse orné d’un décor à froid de filets, fleurs de lys, d’un médaillon central et de la devise en pied : « SPES MEA DEUS » ; triple encadrements sur les plats, médaillons central et oeillet de fil latéral, tranches argentée.

Bio

Louis de Grenade

Luis de Sarria, né à Grenade

(Grenade, 1504 – Lisbonne, 1588)

Dominicain espagnol, écrivain et prédicateur catholique.