Librairie

Ensemble de 8 lettres autographes signées

1870135 x 200 et 100 x 135 mm

Amusante correspondance au ton très libre et plein d’humour adressée à Juliette et François-Léopold. L’une des lettres est un amusant laissé passé pour visiter les travaux du Nouvel Opéra.

Demandez plus d'informations

600 

1 en stock

Description

Amusante correspondance autographe signée adressée à Juliette et François-Léopold Marcou, proches amis de l'architecte leurs études à l'École Normale Supérieure.

L'ensemble se compose de 8 lettres autographes signées, Ch. Garnier, Charles ou Carlos, et fut rédigées dans les années 1870 pendant la construction du Nouvel Opéra. Le ton très libre et plein d'humour montre une grande complicité avec le couple Marcou et une intimité plus particulière, frisant la séduction, avec Juliette à qui 4 lettres sont directement adressées.

7 lettres sont écrites sur le papier entête du Ministère des Travaux Publics – Agence des Travaux du Nouvel OPÉRA – Bureau de l'architecte : l'une d'entre-elles est un amusant laissé passé pour  visiter les travaux du Nouvel Opéra :

2 pages in-8, 135 x 200 mm, papier entête du Ministère des Travaux Publics – Agence des Travaux du Nouvel OPÉRA – Bureau de l'architecte, encre noire.

[imprimé:]
Ordre ministériel
Le public est prévenu que dans l'intérêt des travaux urgents qui s'exécutent actuellement au nouvel Opéra, toutes les visites du chantier sont et demeurent rigoureusement interdites.
Il ne pourra sous aucun prétexte être dérogé à cette mesure indispensable à la marche rapide des opérations et toute demande de visite devra dès lors  être considéré comme non avenue.
[autographe:]
seulement que tout visiteur ne dise pas a ses amis qu'il a un permis
Tu vois mon cher ami que par la circulaire ci jointe ce que tu demandes est impossible. C'est qui fait que je te l'accorde. Voici
ton Charles
Bisous à Juliette que je voudras bien voir avant son départ peut être demain mardi ou mercredi.

2 pages in-8, 135 x 200 mm, papier entête du Ministère des Travaux Publics – Agence des Travaux du Nouvel OPÉRA – Bureau de l'architecte, encre noire.

Ma chère Juliette
-Je voulais vous écrire une longue lettre de remerciement mais c'était faire un poème sur ma gourmandise.
-Je voulais vous écrire une épitre en vers, mais j'ai craint qu'on ne fit d'affreux calembourgs sur l'envoi et le genre de remerciement.
-Je voulais aller vous voir mais vous êtes toujours sortie et je ne rencontre que votre portier.
-Je voulais ne rien faire du tout mais j'ai eu peur que vous me trouviez bien indifférent.
-Je voulais vous solder aux poids de l'or le prix de votre envoi mais j'ai crains que ne trouviez ce procédé par trop canaille
-Je voulais enfin bien des choses mais le déjeuné est servi et je vais aller penser à vous au dessert.
-Je vous quitte donc en ne faisant rien de ce que je voulais faire et je me borne à vous dire merci et à vous embrasser de tout cœur. Vive Juliette
Carlos.

Une page in-8, 135 x 200 mm, papier entête du Ministère des Travaux Publics – Agence des Travaux du Nouvel OPÉRA – Bureau de l'architecte, encre noire :

Ma gentille Juliette,
Nous comptons sur vous deux pour ce soir Mardi,
Opéra comique, 1er Loge n°31
(la loge de l'autre soir)
1er représentation, Kobolt, Ballet en 1 acte
le fille du Régiment, début d'une ténoir
La Marseillaise, le Rhin et tout le tremblement
c'est convenu dites oui ou je ne vous embrasse plus jamais
Charles.

Une page in-8, 135 x 200 mm, papier entête du Ministère des Travaux Publics – Agence des Travaux du Nouvel OPÉRA – Bureau de l'architecte, encre noire

Ma chère Juliette
Pouvez-vous ou plutôt voulez-vous venir avec nous ce soir au concert de L'opéra. Ça sera sans doute intéressant. Nous avons la loge sur le théâtre au rez-de-chaussée en face de celle de Perrin. Tachez de dire un Oui (Je vous en voudrais sans cela) et venez nous prendre chez nous entre 8h et 8h10m.
Robe montante et tête nue.
Carlos.

Une page in-12, 105 x 132 mm, encre noire, [1870]

Ma gentille Juliette,
Nous comptons sur vous deux pour ce soir Mardi,
Opéra comique, 1er Loge n°31
(la loge de l'autre soir)
1er représentation, Kobolt, Ballet en 1 acte
le fille du Régiment, début d'une ténoir
La Marseillaise, le Rhin et tout le tremblement
c'est convenu dites oui ou je ne vous embrasse plus jamais
Charles.

3 pages in-8, 135 x 200 mm, papier entête du Ministère des Travaux Publics – Agence des Travaux du Nouvel OPÉRA – Bureau de l'architecte, encre noire :

Chère Madame,
C'est moi qui viens tout pêcheur, tout bonheur vous demander, plus qu'un service, c'est une complaisance de votre part, une preuve d'amitié.
Voici la chose :
Nous devons avoir à la fin de cette semaine un dîner intime dont Arthur et M Bary devaient faire le plus bel ornement mais dont Madame et Monsieur Marcou devaient être la perle, le joyau […]
Tout allait bien on s' était dit les Marcou sont des gens exacts quatre jours avant le gueuleton suffiront pour […] apprêter  la pipe et peigner le beaux cheveux blonds. Mais Patatras !!! Que M. Bary presse son voyage, son départ, pour Menton, et vite il faut se dépêcher mettre le gigôt en broche et presser les invistés. Sus aux Marcou, sus au deux époux, aux deux charmants convives.
L'invitation est faite tard mais aux derniers les bons :
Mr et Madame Garnier ont l'honneur de prier 
Mr et Madame Marcou de leur faire l'honneur de venir diner chez eux
le Mardi gras demain à 6h1/2 précise.
On exige une réponse convenable et favorable.
Le temps presse et vous êtes trop pressés pour refuser.
Alors à demain, votre ami dévoué à tous
Ch. Garnier.

4 pages in-8, 135 x 200 mm, papier entête du Ministère des Travaux Publics – Agence des Travaux du Nouvel OPÉRA – Bureau de l'architecte, encre noire.

Mon cher Léopold
il y a des tuiles dans la rue, j'en reçois une en étant forcée de te faire une politesse, sois tranquille du reste je le ferai la plus petite possible. […]
Voici le menu:
Les deux Joanes mâle et femelle viennent diner soir demain soir chez nous.
Dimanche 6 ½. 
[…]
Ce n'est pas que ça nous amuse de vous avoir mais ça fera diversion […] et j'aime autant vous avoir en bloc que séparément ça me coûtera moins cher  […]
Donc, demain 6 1/2. Venez en chemise, il n'y a qu'un plat, c'est assez pour vous […]
J'embrasse Juliette tout de même parce que ce n'est pas de sa faute si elle a pour époux ce fugitif amour […] Ah tu fais un fichu Roméo mais je les comme ça.
Charles

4 pages in-8, 135 x 200 mm, papier entête du Ministère des Travaux Publics – Agence des Travaux du Nouvel OPÉRA – Bureau de l'architecte, encre noire.

Cher Isidor [surnom de Léopold]
Lucien veut que je t'écrive, je le voudrais aussi mais ça m'ennui tellement tellement que je n'en ai pas le courage.
[en diagonale sur la page pour prendre plus de place :]
Je préfère encore un petit mot à ta femme pour lui dire qu'elle est bien plus gentille que toi et qu'entre un baiser d'elle ou un baiser de toi. Je n'hésiterai pas. Ceci dit et en trouvant le moyen de remplir des pages assez communes, je vous souhaite bonne santé.
Charles

BEL ENSEMBLE.

1870. En feuilles,135 x 200 et 100 x 135 mm,18 pages.

papier entête du Ministère des Travaux Publics – Agence des Travaux du Nouvel OPÉRA – Bureau de l’architecte, encre noire

Bio

Charles Garnier

Jean Louis Charles Garnier

(Paris : le 6 novembre 18251 – 3 août 1898)