Librairie

Messeniennes et Chants poluplaires

1849163 x 250 mm
Demandez plus d'informations

180 

1 en stock

Description

Belle édition des poèmes les plus célèbres de l'auteur.

Chaque poème est finement illustré d'une large entête, d'une lettrine et d'un cul de lampe par Hippolyte Lavoignat, César Auguste Hébert, Louis Marckl et Laisne.

Les première Messéniennes : Waterloo et Les Malheurs de la guerre furent publiée après la défaire de Waterloo en juillet 1815. Delavigne devint un poète national en se déclarant contre le vainqueur ; un poète de la patrie qui proteste contre les exactions impunies des pilleurs de musées:

" Muses, penchez vos têtes abattues;
Du siècle de Léon les chefs-d’oeuvre divins
Sous un ciel sans clarté suivront les froids Germains;
Les vaisseaux d’Albion attendent nos statues.
Des profanateurs inhumains
Vont-ils anéantir tant de veilles savantes?
Porteront-ils le fer sur les toiles vivantes
Que Raphaël anima de ses mains?"
(extrait Du Musée)

En 1821, Delavigne occupe, grâce au duc d’Orléans, le poste de bibliothécaire du Palais-Royal et devient membre de L'Académie Française en 1825. Génie du XIXe siècle, admiré par Balzac, qui s'inspira de ses Vêpres Siciliennes, Delavigne est aujourd'hui connu de peu et inconnu de beaucoup.

Bel exemplaire quasi exempt de rousseurs et bien relié à l'époque en demi-veau aubergine finement doré.

Paris,Furne,1849.in-8, Relié,163 x 250 mm,400 pp. .

Reliure de l’époque, demi-veau aubergine à coins, dos à nerfs orné de filets et frises, titre doré, tranches marbrées.

Bio

Casimir Delavigne

(Le Havre: 4 avril 1793 ; Lyon : 11 décembre 1843)