Bookstore

Le côté de Guermantes I

1921140 x 195 mm

FIRST EDITION.
INSCRIBED AND SIGNED.

4 000 

1 in stock

Description

À La recherche du temps perdu tome IV : le côté de Guermantes I.

FIRST EDITION comportant l'achevé d'imprimé du 17 août 1920.
Mention fictive de 3ème édition.

AUTOGRAPH SIGNED MAILING:

"Hommage de profonde
sympathie à Monsieur
Régismanset
Marcel Proust"

Charles Henri Eugène Régismanset (1873 - 1945), a doctor of law and a graduate of the Ecole Libre des Sciences Politiques, was for a large part of his life a senior civil servant employed by the Ministry of the Colonies. Wounded in the battle of the Somme in 1916, after enlisting in March 1915, he received the Croix de Guerre and then the Légion d'honneur in 1917. Elected to the Academy of Colonial Sciences in 1922, he was appointed Director of the General Agency for the Colonies between 1924 and 1926, then Director of Economic Affairs at the Ministry of Finance before being seconded to the Bank of Indochina.
In parallel to his ministerial career, Charles Henri Eugène Régismanset was a prolific writer, editor of Mercure de France for some twenty years, he published from 1900 to 1939 nearly thirty works ranging from colonial reportage to Perfume Philosophy (1907), from a collection of poems to a novel. His literary fame, to his great displeasure, remained very limited and, according to Léautaud, Régismanset entrusted Marie Dormoy : "It's amazing, Valery has only published one book, everyone talks about it. I've published more than twenty volumes and no one's ever said anything about it. 
Regismansand yet knew a certain recognition thanks to the series entitled Contractions, short works composed of maxims, also short and striking, like this one published in the first volume by Sansot in 1906: "Tell me who you hate, I'll tell you who you haunt. "

Après la lecture du Coté de Guermante, Régismanset rédigea un article publié dans  Chronique des livres de la Dépêche coloniale du 4-5 septembre 1921 : " […] Choderlos de Laclos, écrivant au début du XIXème siècle à sa délicieuse jeune femme qui se plaignait d'un commencement d'embonpoint, lui déclarait galamment : " De vous, ma chère amie, il n' aura jamais trop !" J'en dirais volontiers autant de M. Marcel Proust, de son oeuvre, s'entend, qui constitue un véritable un véritable régal de l'esprit. […] Est-ce ma faute, aussi bien, si M. Marcel Proust a un talent si original qu'il subjugue même les snobs et s'il écrit des livres, qui mémoires bien plutôt que romans, échappent par leur diversité et leur plasticité, au compte rendu méthodique et banal. […] "
Proust écrivit  Régismanset, le 14 octobre 1921, pour  le "remercier de votre [son] superbe arcticle de la Dépêche Coloniale" : "ça aurait été u grand amusement pour moi, de compléter comme vous le faites mon côté de Guermantes, par cent anecdotes du genre des vôtres sur les Guermantes d'après guerre. Il s'en fabriquait au reste avant, sans colère pour les anciens et je me souviens étant alors bien jeune d'avoir entendu M. d'Haussonville parodiant une maxime de La Rochefoucault dire que la fausse noblesse était un hommage que les bourgeois rendent à la vraie."

Régismanset avait déjà publié dans la même rubrique des articles sur Marcel Proust, les 21-22 septembre 1919, 14 décembre 1920. Il en donnera encore un le 24 octobre 1922, intitulé "L'esprit de M. Marcel Proust".

Philip Kolb, Correspondance de Marcel Proust, XX, n°290 ,494-495.
Bulletin d'informations proustiennes, Inédits de l'exposition Proust du temps perdu au temps retrouvé, No. 42 (2012), pp. 177-184 (8 pages).

Paris,Published by the New French Review,1921.In-12, Softcover140 x 195 mm,279 pp.

Fente au mors inférieur restaurée.
Dos légèrement insolé.

Bio

Marcel Proust

Marcel Proust, born in Paris on July 10, 1871 and died in Paris on November 18, 1922.